25 septembre 2008

Le vélo d'appartement

Bon. J’ai décidé de prendre des mesures. Non, je n’ai pas décidé d’arrêter de manger compulsivement tout ce qui me tombe sous la main. J’aimerais. Mais je n’y arrive pas.

Non non, j’ai décidé de limiter les dégats. Donc, j’ai acheté un vélo d’appartement. Pas cher. Sur internet. Et je me suis dit : “en regardant mes émissions débiles à la télé, je pédale. Facile.” Sauf que non. Pas facile. Je suis terriblement lourde sur ce vélo. Et je n’ai pas fait de sport depuis… ouh là ! Je ne sais plus. Le bac ???

Quoi qu’il en soit, j’ai décidé de pédaler. Donc, je me suis mis une émission sur l’obésité à la télé (ça motive) et… j’ai pédalé. Cinq minutes. J’ai mal aux jambes. Sept minutes. J’ai mal aux fesses. Dix minutes. J’ai mal aux bras. Treize minutes. J’en ai marre. Quatorze minutes. Quand est ce que je peux décemment arrêter sans être une nouille ? Seize minutes. Là, je n’en peux vraiment plus. Dix-sept minutes. Stop !

Je suis fière. Bon, d’accord, il paraît que le corps ne va chercher dans ses réserves de graisse qu’au bout de vingt minutes. Mais bon, c’est déjà ça, petit à petit l’oiseau fait son nid comme nous l’apprend le proverbe !

Ca m’a bien fatigué ce tour à vélo. Tiens, je n’avais pas acheté des blinis ? Et il reste du beurre pour mettre dessus ? Il faut bien reprendre des forces…

Posté par Poulet Frites à 03:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le vélo d'appartement

Nouveau commentaire