25 septembre 2008

Projets et projections

Je me sens soulagée.

Soulagée parce que maintenant j'ai laissé un peu de mes soucis sur Internet. Ca a un côté magique Internet quand même ; je ne connais pas ceux à qui je me livre. J'espère qu'ils apprendront à me connaître. Parce qu'au delà de mes compulsions, je suis quelqu'un de normal, de chouette j'espère ? J'ai peur qu'on ne voit en moi qu'un gros morceau de bouffe. J'essaie de convaincre...

Tiens, aujourd'hui j'ai proposé à l'homme qui partage ma vie de l'aider dans ses actions commerciales pour son entreprise. Bien. Juste après j'ai réalisé qu'il me faudrait un tailleur. Bof, ça se trouve. En 46. Moins drôle tout de suite. Et puis la pensée qui a traversé ma tête ensuite m'a fait bizarre : c'était que seule à faire du porte à porte, j'aurais tout le loisir de manger sans que personne ne me voie. Etrange.

En fait je raconte ça surtout parce qu'il est tard et que ça m'évite de chercher ce que je pourrai bien engloutir. J'avoue. C'est nul.

Un jour, j'écrirai un livre. Un livre qui parlera de compulsion, de dépendance, et de bonheur de vivre aussi. Ca m'amusera, comme aujourd'hui en écrivant sur Internet, de penser que mes expériences sont chez des inconnus, sur leur canapé, sur leur table de chevet, dans leurs toilettes... Et quand j'aurai écrit tout ça, je fêterai ça avec un apéritif dinatoire géant !!! ;-)

Posté par Poulet Frites à 03:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Projets et projections

Nouveau commentaire